Les fonds axés sur une date cible

Obtenez une explication simple du fonctionnement des fonds axés sur une date cible.

Télécharger une transcription (PDF)

Transcription : Les fonds axés sur une date cible

SUPER :

Logo de Manuvie

Les fonds axés sur une date cible

De la série de vidéos Notions de base sur les placements de Manuvie.

La Compagnie d'Assurance-Vie Manufacturers

ACTION :

Deux personnes sont debout, côte à côte devant un écran blanc. FRED est un gars ordinaire. Il porte des jeans et un chandail. CATHERINE est une professionnelle des services financiers. Elle est bien coiffée et porte un tailleur.

CATHERINE : Bonjour tout le monde! Je m’appelle Catherine, et lui c’est Fred. On a déjà parlé de fonds de répartition de l’actif.

FRED : Oui, ces fonds-là sont gérés par des gestionnaires professionnels qui mettent ensemble différents fonds communs de placement, ou différentes catégories d’actif, pour fournir une diversification avec un seul placement.

CATHERINE : Hé, tu t’en viens bien.

FRED : Ah non, je commence à sonner comme elle.

CATHERINE : Mais évidemment, ça s’arrête pas là. Il existe différents types de fonds de répartition de l’actif. Le plus populaire s’appelle « fonds axé sur une date cible ».

FRED : Celui-là, c’est mon préféré. Pour reprendre notre exemple alimentaire, un fonds axé sur une date cible me fait penser un peu à un repas préparé à la mijoteuse par un chef.

CATHERINE : On parle encore de nourriture?

FRED : Oui, je pense que j’ai faim. Mais, fais-toi z’en pas, tu vas voir ça se tient. On commence par décider ce qu’on veut manger – la stratégie ou l’objectif. Ensuite, le chef – le gestionnaire de fonds – ajoute tous les ingrédients – les catégories d’actif et les fonds communs de placement. Après ça, il s’occupe de tout jusqu’à ce qu’on soit prêt à manger – ou à prendre notre retraite.

CATHERINE : Pas mal. Mais peux-tu expliquer comment les fonds axés sur une date cible fonctionnent vraiment?

FRED : Bien sûr. On prend sa date de naissance… Par exemple, la mienne, c’est le 14 février 1985.

CATHERINE : Ouuuuh, t’es né le jour de la Saint-Valentin. C’est bien cute!

FRED : OK, pas rapport, après ça, on ajoute son année de naissance à l’âge où on prévoit prendre sa retraite.

CATHERINE : Ensuite, on choisit le fonds axé sur une date cible qui est le plus proche de l’année de retraite souhaitée, dans une liste comme celle-ci...

SUPER :

Fonds axé sur une date cible 2035

Fonds axé sur une date cible 2040

Fonds axé sur une date cible 2045

Fonds axé sur une date cible 2050

Fonds axé sur une date cible 2055

Fonds axé sur une date cible 2060

FRED : Ça veut dire que moi je choisirais le « Fonds à date cible 2050 » parce que c’est l’année où j’aimerais prendre ma retraite et arrêter d’y contribuer.

SUPER :

Fonds axé sur une date cible 2035

Fonds axé sur une date cible 2040

Fonds axé sur une date cible 2045

Fonds axé sur une date cible 2050

Fonds axé sur une date cible 2055

Fonds axé sur une date cible 2060

CATHERINE : Ça veut dire que ton signe astrologique, c’est verseau? Oh, ça explique tellement de choses.

FRED : N’importe quoi.

Bon, comme j’ai choisi le Fonds à date cible 2050, le gestionnaire de fonds va savoir dans combien de temps je veux prendre ma retraite et il va en tenir compte. C’est comme ça qu’il va décider comment placer mon argent.

CATHERINE : Si on est jeune, on peut être prêt à prendre plus de risques étant donné qu’on a plus de temps pour s’en remettre. Mais si on approche de la retraite, on veut probablement protéger ce qu’on a déjà et éviter de prendre trop de risques.

FRED : Ça veut dire que la combinaison de catégories d’actif et de placements dans chaque fonds axé sur une date cible va changer avec le temps. Ces fonds-là vont être soumis à plus de risques dans les premières années et vont devenir plus prudents quand la date de retraite prévue approche.

CATHERINE : Donc, ils ont une plus grande proportion dans les actions et les placements risqués pendant les premières années…

FRED : Et à mesure qu’on approche de l’âge de la retraite, ils investissent davantage dans des placements plus sécuritaires, comme les obligations et les placements en espèces.

CATHERINE (acquiese) : Mmmm.... Mmmmm!

FRED : L’idée c’est que, quand on arrive à l’âge de la retraite –  notre « date cible » –, on va avoir un bas de laine investi de façon assez prudente.

CATHERINE : Exactement, mais on devrait étudier le fonds pour s’assurer qu’il correspond à notre propre tolérance au risque. L’argent qu’on investit et le taux de rendement potentiel ne sont jamais garantis, même pour l’année prévue de la retraite ou après.

FRED : Il y a toujours des risque avec le marché boursier, donc on doit surveiller ses placements.

CATHERINE : Oui, c’est important parce qu’en général les gens qui sont sur le point de prendre leur retraite ne peuvent pas se permettre de prendre trop de risques et possiblement perdre un gros pourcentage de leur argent durement gagné. Et qui parle encore de « bas de laine » aujourd’hui? Je te le dis, pour gars cool comme toi qui aimes que ce soit clair, tes expressions laissent vraiment à désirer.

FRED : Bas de laine? J’ai jamais dit ça.

SUPER :

Logo de Manuvie

Le nom Manuvie, la lettre « M » stylisée et le nom Manuvie accompagné de la lettre « M » stylisée sont des marques de commerce de La Compagnie d’Assurance-Vie Manufacturers qu’elle et ses sociétés affiliées utilisent sous licence. © La Compagnie d’Assurance-Vie Manufacturers, 2019. Tous droits réservés.