Vivre une séparation ou un divorce est difficile, car votre vie et vos finances risquent d’être perturbées. Il peut vous sembler insurmontable de mettre de l’ordre dans vos finances quand vous faites face à de grands changements dans votre situation personnelle; toutefois, vous risquez de vous préparer un avenir difficile si vous n’y portez pas attention. 

Voici ce que vous devez prendre en considération pour assurer la stabilité de vos finances dans une période difficile :

1. Si vous en avez les moyens, embauchez un avocat, car son travail consiste à protéger vos intérêts. 

Retenir les services d’un médiateur ou d’un arbitre impartial sans faire d’abord le point avec votre propre conseiller juridique peut vous permettre de conclure un accord équitable plus facilement, mais n’est peut-être pas le meilleur moyen pour vous selon votre situation financière précise. Le travail d’un médiateur est d’aider les parties à parvenir à un accord — il ne s’agit pas de négocier ce dont vous avez besoin ou ce à quoi vous avez droit. Si vous engagez un avocat, il veillera toujours à défendre vos intérêts.

2. Les conseils les plus dispendieux ne sont pas nécessairement ceux qui conviennent le mieux à votre situation. 

Prenez le temps nécessaire pour trouver un avocat qualifié qui répond à vos besoins et dont les honoraires conviennent à votre budget. Demandez à vos amis de vous en recommander un; arriver avec de l’information sur lui peut faciliter la relation.

3. Séparez tout de suite vos comptes si c’est possible et faisable.

Vous voulez éviter que les émotions négatives entourant une séparation ou un divorce influent sur la façon dont votre ex-conjoint utilise vos cartes de crédit et comptes conjoints. Cultivez la simplicité et réduisez le risque d’envenimer le conflit en séparant vos comptes bancaires et en obtenant vos propres cartes de crédit – si vous n’avez pas déjà les vôtres.

4. Décidez si vous devez garder la même résidence ou déménager.

Si vous entretenez une maison avec un seul salaire, vous vous exposez à des difficultés financières même si vous y voyez des avantages à court terme comme assurer une stabilité à vos enfants ou la vôtre. Il serait peut-être préférable de réduire votre train de vie tout de suite afin d’épargner davantage pour faire face aux dépenses imprévues que pourrait entraîner la séparation ou le divorce ou le fait de ne compter que sur un seul revenu.

5. Établissez vos priorités pour cerner ce qui compte vraiment pour vous, puis dépensez moins et essayez d’épargner davantage.

Vous aurez peut-être plus de difficultés à maintenir le mode de vie auquel vous-même et votre famille étiez habitués si vous ne comptez plus que sur un seul revenu. Faites le point sur vos besoins essentiels et trouvez comment vous pouvez simplifier vos dépenses discrétionnaires afin de continuer à épargner pour l’avenir.

6. Préparez un accord de séparation détaillé. 

Incluez dans votre accord de séparation autant d’information que possible sur des points à prendre en compte ultérieurement et des situations qui pourraient survenir. Prévoyez un plan pour chaque point afin d’éviter de retourner au tribunal ou de payer d’autres honoraires d’avocat.

7. Pensez à changer votre testament et vos contrats d’assurance si c’est possible et faisable.

Si votre conjoint est bénéficiaire de votre contrat d’assurance ou héritier en vertu de votre testament, modifiez immédiatement ces documents pour que votre argent se trouve là où vous voulez qu’il soit au cas où quelque chose vous arrive. Mettez votre testament à jour dès que possible; si vous n’avez pas encore de testament, c’est un bon moment pour en faire un. N’oubliez pas de passer en revue vos contrats d’assurance pour mettre à jour vos bénéficiaires. Toutefois, vous ne devriez faire toutes ces démarches qu’après avoir consulté votre conseiller juridique, car ces éléments d’actifs figurent parfois dans les biens matrimoniaux.

En savoir plus sur ce sujet :

Rupture du mariage - Assurance vie et obligations alimentaires

Cinq meilleurs conseils de nature financière pour les femmes qui divorcent en 2013 (En anglais seulement)

Avez-vous des questions?

Communiquez avec nous