Lorsque vous avez créé votre entreprise, vous n’imaginiez peut-être pas que vous voudriez un jour la mettre en vente ou même que vous seriez en mesure de le faire. Si vous envisagez cette option pour saisir d’autres occasions ou si vous songez à prendre votre retraite, voici six conseils pratiques.

1. Sachez ce que les acheteurs veulent

Il est probable que les personnes intéressées à acheter votre entreprise recherchent la solidité et la stabilité, et s’attendent à un historique d’excellents résultats de vente et une combinaison de sources de revenu. Elles voudront peut-être aussi évaluer le potentiel de croissance de l’entreprise. Les acheteurs veulent voir que votre entreprise peut s’améliorer et être encore plus profitable dans l’avenir. 

2. Analysez votre entreprise 

Recensez les points forts qui peuvent être mis en évidence lors des négociations et les points faibles à corriger avant la vente, en procédant à une analyse FFPM (forces, faiblesses, possibilités et menaces) détaillée de votre entreprise. Pour avoir une vue d’ensemble, vous pouvez solliciter l’avis de vos employés, effectuer un sondage auprès de vos clients et observer ce que font vos concurrents. 

3. Planifiez les mesures à prendre

Répertoriez les modifications qui amélioreront la valeur de votre entreprise, en augmentant l’efficacité des processus administratifs ou en élargissant stratégiquement votre gamme de produits, par exemple. Mettez vos objectifs par écrit, attribuez les tâches et fixez les dates butoirs. Avant la vente, ces modifications deviendront probablement vos priorités. 

4. Mettez de l’ordre dans vos dossiers

Lorsqu’un acheteur vous demande une information précise sur votre entreprise, il est important que vous puissiez la trouver facilement. Si vous ne pouvez pas fournir une information ou un document rapidement, l’acheteur pourrait avoir l’impression que vous êtes désorganisé et se poser des questions. Les documents dont vous aurez besoin varieront selon votre entreprise, mais voici quelques exemples :

Il est primordial de présenter de façon convaincante et succincte les caractéristiques qualitatives qui permettent à votre entreprise de se démarquer, notamment la loyauté de la clientèle et le taux de récurrence, de même que les données quantitatives sur les bénéfices et les pertes. Votre présentation de vente peut expliquer votre proposition de valeur afin que les acheteurs comprennent pourquoi votre entreprise présente plus d’intérêt que toute autre occasion d’investissement. 

6. Mettez sur pied la bonne équipe

Les conseils d’un spécialiste peuvent vous aider à mettre le doigt sur une valeur que vous n’avez peut-être pas prise en considération. Par ailleurs, vous bénéficiez ainsi d’un point de vue extérieur et vous pourrez faire en sorte que les négociations soient aussi calmes que possible. Mettez sur pied une équipe chevronnée composée, par exemple, des experts suivants :

Avez-vous des questions?

Communiquez avec nous