Le saviez-vous?

Une personne sur cinq est aux prises avec une maladie mentale chaque année au Canada.1

Plus de 80 % des employeurs canadiens indiquent que les troubles mentaux et les maladies mentales figurent parmi les trois principales causes de demandes de prestations d’invalidité de courte et d’invalidité de longue durée.2

Ce sont souvent les adultes en début de carrière ou au sommet de leur carrière qui sont les plus durement frappés par les problèmes de santé mentale.2

Chaque semaine, plus de 500 000 Canadiens ne se présentent pas au travail à cause d’un problème de santé mentale.3

Plus de 30 % des demandes de prestations d’invalidité et 70 % des coûts liés à l’invalidité ont trait à des troubles mentaux.4

Plus de 30 % des demandes de prestations d’invalidité et 70 % des coûts liés à l’invalidité ont trait à des troubles mentaux.4

L’augmentation de la prévalence des problèmes de santé mentale au Canada peut représenter un défi sur plusieurs plans pour les employeurs. S’ils ne sont pas pris en charge adéquatement, ces problèmes peuvent se traduire par des coûts plus élevés pour les employeurs.

L’amélioration de la prise en charge de la santé mentale en milieu de travail et la création d’un environnement sain et sécuritaire sur le plan psychologique peuvent comporter les avantages suivants pour votre entreprise :

  • amélioration de la santé et du bien-être, accroissement de la productivité, hausse du moral et du niveau de satisfaction des employés, conservation du personnel, collaboration entre les employés, créativité, loyauté envers l’employeur et recrutement d’employés;
  • baisse du nombre de congés de maladie, diminution du roulement du personnel (et, par le fait même, des coûts associés au recrutement et à la formation), réduction du nombre d’heures de travail perdues, baisse des coûts liés à la santé, ainsi que recul des taux d’absentéisme et de présentéisme (manque de concentration et absence de résultats)

Évaluation de l’état de santé psychologique d’une entreprise

L’examen des données constitue une première étape essentielle lorsque vous envisagez un projet axé sur le mieux-être, par exemple dans le but de contribuer à l’amélioration de la santé mentale des employés. Cet exercice vous permettra non seulement de cerner d’éventuelles sources de préoccupation au sein de votre entreprise, mais il servira également de repère quand viendra le temps de mesurer l’incidence d’une initiative visant à favoriser le mieux-être.

Voici des facteurs clés à considérer au moment d’évaluer l’incidence des problèmes de santé mentale sur votre entreprise :

  • nombre de demandes de prestations d’invalidité de courte durée (ICD) et d’invalidité de longue durée (ILD) ainsi que tendances en la matière (souvent, votre assureur peut vous fournir cette information);
  • rapports sur l’utilisation du programme d’aide aux employés et aux membres de leur famille;
  • sondages sur l’engagement des employés et sur la satisfaction des clients;
  • évaluations des risques pour la santé;
  • absences occasionnelles (taux d’absentéisme, nombre de dossiers, durée, tendances);
  • rapports d’une commission des accidents du travail (CSST au Québec);
  • taux de roulement du personnel;
  • griefs ou plaintes;
  • entrevues de fin d’emploi menées par les Ressources humaines.

L’examen de ces données pourrait vous éclairer sur le véritable coût des problèmes de santé mentale et sur l’existence de tendances relatives à l’incidence de tels problèmes par région, service ou groupe d’âge; il vous permettra également de déterminer si la culture d’entreprise est un facteur à considérer. De plus, un tel examen vous guidera dans le choix des stratégies et des mesures qui conviennent aux employés de votre entreprise.

Sondage sur l’engagement des employés

Pour de nombreux employeurs, le sondage sur l’engagement des employés est devenu une tradition annuelle. Vous l’ignorez peut-être, mais il est possible d’utiliser l’information recueillie au moyen de cette démarche pour mieux comprendre les points de vue sur la santé mentale des employés, notamment celle qui émane des questions portant sur les 13 facteurs de risque relevés dans la norme canadienne intitulée Santé et sécurité psychologiques en milieu de travail (norme d’application volontaire). Cette information vous aidera à comprendre la façon dont les employés perçoivent leur milieu de travail et le soutien qui leur est offert.

Les points forts ressortant des résultats du sondage sur l’engagement des employés vous permettront de voir ce qui fonctionne bien pour votre personnel. Par exemple, s’il s’avère qu’une façon de communiquer avec les employés fonctionne particulièrement bien avec eux, il pourrait être judicieux de procéder de la même façon pour diffuser et recueillir de l’information sur la santé psychologique.

Le « retour sur investissement d’une vie » – Santé mentale Ce livret, qui fait partie de la série Le « retour sur investissement » d’une vie de la revue Avantages, porte sur les bienfaits d’une prévention active des problèmes de santé mentale au travail, tant pour les employés que pour les employeurs. Des études de cas renferment des conseils utiles pour la mise en place fructueuse de stratégies abordables qui contribuent à préserver la santé mentale des employés, ont des retombées concrètes sur la productivité et l’absentéisme, et réduisent les coûts d’exploitation. 

Outil d’évaluation des lacunes du milieu de travail en matière de santé psychologique

L’Outil d’évaluation des lacunes du milieu de travail en matière de santé psychologique de Manuvie peut vous aider à évaluer les risques présents dans votre entreprise sur le plan de la santé et de la sécurité psychologiques. Ce questionnaire gratuit vise à vous permettre de cerner, dans un premier temps, les principaux éléments sur lesquels vous devez concentrer vos efforts et complète la norme canadienne Santé et sécurité psychologiques en milieu de travail (norme d’application volontaire) publiée par la Commission de la santé mentale du Canada, le Bureau de normalisation du Québec et le Groupe CSA.

1 Commission de la santé mentale du Canada. La nécessité d’investir dans la santé mentale au Canada.
2 Commission de la santé mentale du Canada
3 Commission de la santé mentale du Canada
http://www.benefitscanada.com/benefits/health-wellness/looking-at-mental-health-in-the-workplace-52238 (site Web en anglais seulement)
Comité consultatif scientifique de la Global Business and Economic Roundtable on Addiction and Mental Health. Mental Health and Substance Use at Work: Perspectives from research and implications for leaders, 2002. (site Web en anglais seulement).