En 2011, Manuvie s’est associée à des chercheurs de trois universités canadiennes afin de déterminer les facteurs de risque au travail qui entraînent les principaux troubles de santé mentale, comme la détresse psychologique, la dépression et l’épuisement professionnel. En cherchant à mieux comprendre ce qui avait une incidence sur les employés, nous espérions proposer aux employeurs des recommandations pour réduire les facteurs de risque et offrir un milieu sécuritaire pour tous.

Plus de 2 100 employés provenant de 63 entreprises ont participé à l’étude, qui a analysé l’incidence sur les demandes de règlement pour cause de santé mentale de 63 pratiques de gestion dans des entreprises de tailles diverses. Après cinq années de recherche, l’étude a permis de conclure ce qui suit :

  • La conception des emplois en fonction des compétences et des centres d’intérêt des employés et l’augmentation de l’autonomie ont réduit de 87 % les probabilités que soient soumises des demandes de prestations d’invalidité liées à des problèmes de santé mentale.
  • La promotion des services de conciliation travail-vie personnelle et l’accent mis sur ceux-ci ont réduit de 77 % les probabilités que soient soumises des demandes de prestations d’invalidité liées à des problèmes de santé mentale.
  • La reconnaissance des employés pour leurs réalisations au travail, les possibilités de promotion et l’établissement d’un parcours professionnel clair ont réduit de 74 % les probabilités que soient soumises des demandes de prestations d’invalidité liées à des problèmes de santé mentale.
  • La promotion des activités physiques a réduit de 69 % les probabilités que soient soumises des demandes de prestations d’invalidité liées à des problèmes de santé mentale.
  • La mise en œuvre de stratégies pour aider les employés à maintenir une charge de travail raisonnable a réduit de 64 % les probabilités que soient soumises des demandes de prestations d’invalidité liées à des problèmes de santé mentale.

La mise en place d’une stratégie centrée sur la prévention des problèmes de santé mentale peut avoir un effet favorable considérable sur la réduction du nombre des demandes de règlement et des coûts liés aux invalidités, ainsi que sur la productivité globale des employés.

Si vous avez des questions sur la mise en œuvre d’une stratégie en matière de santé mentale et d’un programme de mieux-être pour vos employés, communiquez avec votre représentant de Manuvie.

Étude Salveo