À compter du 1er avril, des changements seront apportés à nos pratiques administratives et nous imposerons des limites quant au nombre de bandelettes réactives pour glycémie.

  • Dans le cas des patients qui ont recours à l’insuline dans leur prise en charge du diabète, le maximum annuel sera de 3 000 bandelettes réactives.
  • Dans le cas des patients qui ont recours à des médicaments oraux contre le diabète ou uniquement à un régime alimentaire et à l’exercice dans leur prise en charge du diabète, la couverture maximale sera de 400 bandelettes.

Ce changement vise les régimes d’assurance médicaments qui offrent une couverture quant aux fournitures pour diabétiques. Si votre régime comporte déjà des restrictions, ces nouvelles limites ne s’appliqueront pas. Les promoteurs de régimes imposant actuellement des limites sur le recours aux bandelettes réactives pour glycémie qui souhaitent harmoniser leur régime avec ceux de Manuvie peuvent communiquer avec leur représentant de Manuvie.

Les changements apportés aux pratiques administratives sont importants, car ils aident à mieux gérer les coûts des médicaments pour les participants et les promoteurs de régime ainsi qu’à réduire les cas d’utilisation inappropriée et les abus. Les limites encouragent également l’utilisation appropriée des tests dans le but d’obtenir des résultats optimaux chez les patients.

Les régimes provinciaux ont mis en place des limites, mais elles correspondent, de façon générale, aux limites imposées par Manuvie (à l’exception de quelques différences mineures selon les provinces).

Si vous avez des questions, veuillez communiquer avec votre représentant de Manuvie.