Le bêta stratégique : le meilleur des deux mondes?

Il y a eu de nombreux débats opposant la gestion active à la gestion passive. La gestion active permet de découvrir de nouvelles sources de rendement, de gérer activement le risque et d’élargir la portée du portefeuille. De son côté, la gestion passive permet une participation efficace et peu coûteuse à certains marchés.

Le bêta stratégique tire parti des objectifs de la gestion active (savoir-faire et rigueur) et de la gestion passive (pratique et peu coûteuse).

La gestion active sous la loupe

La gestion active des placements a ses avantages, mais elle exige du savoir-faire et de la rigueur. La plupart des stratégies à gestion active reposent sur le principe qu’en effectuant une analyse détaillée afin de se concentrer sur certains titres ou segments du marché, les gestionnaires de portefeuille ont le potentiel d’identifier les titres mal évalués, et un portefeuille a le potentiel d’avoir un rendement supérieur à celui du marché général au fil du temps. Cette approche exige cependant des gestionnaires d’actif qu’ils possèdent les compétences nécessaires pour évaluer avec exactitude les conditions du marché ou les erreurs d’évaluation sur de longues périodes.

La gestion passive sous la loupe

La gestion passive des placements représente une manière pratique et généralement peu coûteuse de procurer une participation sur le marché (ou un bêta) à un portefeuille. C’est une des principales raisons pour lesquelles les FNB sont devenus si populaires, mais une telle approche a également des limites. Plusieurs FNB en gestion passive suivent un indice qui est pondéré en fonction de la capitalisation boursière. Qu’est-ce que cela signifie? Tout simplement qu’ils attribuent une plus forte pondération aux grandes sociétés qu’aux entreprises plus petites. Essentiellement, ces FNB négligent les actions de sociétés plus petites, mais potentiellement plus prometteuses.

Alors, qu’est-ce qui constitue le meilleur choix?

Le meilleur choix serait de ne pas avoir à choisir.

Le bêta stratégique constitue une solution de rechange intéressante pour les épargnants à la recherche de placements en actions diversifiés et peu coûteux. En bref, le bêta stratégique permet de tirer parti des objectifs des deux styles de gestion : active et passive.

Du point de vue de la gestion active, il offre la possibilité d’obtenir des rendements supérieurs en privilégiant certains segments du marché. Du point de vue de la gestion passive, le bêta stratégique fait appel à des méthodes de placement à faible coût, très transparentes et fondées sur des règles.

Instrument de placements à gestion passive - Offre aux épargnants le faible coût et la transparence d’une approche fondée sur des règles

Vision active - Permet aux épargnants la possibilité d’obtenir un rendement supérieur à celui du marché en privilégiant certains segments

Source : Investissements Manuvie. À titre indicatif uniquement.

Les fonds négociés en bourse (FNB) peuvent donner lieu à des commissions, à des frais de gestion et à d’autres charges. Avant d’investir, veuillez lire le prospectus, qui contient des renseignements sur les objectifs de placement, les risques, les frais et les charges ainsi que d’autres renseignements importants. Les FNB ne sont pas garantis, leur valeur varie fréquemment et les rendements passés peuvent ne pas se reproduire.

Les FNB de Manuvie sont gérés par Investissements Manuvie, division de Gestion d’actifs Manuvie limitée.

Lisez davantage sur les FNB et les placements