Épargnez pour les études grâce aux subventions de l’État

Vous souhaitez probablement que vos enfants ou vos petits-enfants puissent bénéficier de tous les avantages possibles. Mettre de l’argent de côté pour financer leurs études postsecondaires leur ouvre des portes, et un régime enregistré d’épargne-études (REEE) peut vous permettre d’économiser plus, plus vite. 

Les premiers 2 500 $ que vous cotisez chaque année vous permettent d’obtenir une subvention du gouvernement fédéral* égale à 20 % de cette somme – un rendement garanti pour votre placement. De plus, vous n’avez pas chaque année à payer d’impôts sur les gains générés par vos placements. Le montant que vous auriez payé en impôts continue plutôt de fructifier dans le régime. Lorsque vos enfants ou vos petits-enfants pourront** commencer à recevoir l’argent pour payer l’inscription, les livres, l’ordinateur, le loyer, l’alimentation, le transport et d’autres dépenses, c’est eux qui seront imposés – en général, ils payeront moins d’impôts que vous en auriez payé.

Si vous résidez au Québec, en Saskatchewan ou en Colombie-Britannique, vous pourriez avoir droit à des subventions supplémentaires; cependant, le REEE actuellement offert par Investissements Manuvie ne donne pas droit aux programmes de subvention provinciaux. Les familles canadiennes à faible revenu peuvent également avoir droit au Bon d’études canadien.

* À concurrence du maximum de 7 200 $ par enfant. La Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE) peut être versée jusqu’à la fin de l’année au cours de laquelle l’enfant fête ses 17 ans (les critères d’admissibilité sont restreints les années où l’enfant fête ses 16 et ses 17 ans). 

** Des critères d’admissibilité s’appliquent aux paiements d’aide aux études.


Accélérez la croissance de votre épargne destinée au financement des études grâce aux stratégies suivantes :

Commencez tôt

Vous pouvez ouvrir un REEE dès que votre enfant reçoit son numéro d’assurance sociale; plus la période dont bénéficient vos placements pour fructifier à l’abri de l’impôt est longue, mieux c’est.

Cotisez par prélèvement automatique

Cela simplifie le processus d’épargne.

Obtenez des rendements plus élevés tout en réduisant le risque

grâce à un portefeuille diversifié adapté à vos objectifs personnels.

Maximisez votre épargne

Subventions SCEE

Maximisez la SCEE en versant chaque année une contribution de 2 500 $ – cependant, si vous sautez une année, vos droits à subvention seront reportés et vous pourrez par la suite recevoir la subvention sur des cotisations allant jusqu’à 5 000 $.

Épargne REEE

Maximisez votre épargne REEE en cotisant jusqu’à 50 000 $ par enfant.

Prêt à investir?

Communiquez avec votre conseiller pour discuter des options de placement qui pourraient convenir à vos besoins. Si vous n’avez pas de conseiller, nous pouvons vous aider à en trouver un.

Foire aux questions

La personne qui cotise au REEE.

La personne nommée par le souscripteur qui recevra l’argent pour financer ses études postsecondaires.

Non, il n’y en a pas. Cependant, il y a un plafond de cotisation viager de 50 000 $ par enfant.

Si le bénéficiaire ne poursuit pas d’études postsecondaires et qu’aucun autre bénéficiaire n’a été désigné, plusieurs options de retrait de l’actif du REEE à d’autres fins que les études peuvent être offertes, selon les conditions du régime.

  • Les cotisations peuvent être remises au souscripteur en tout temps en franchise d’impôt.
  • Des paiements de revenu accumulé (PRA), qui sont des paiements imposables constitués des revenus de placement, peuvent être versés au souscripteur dans certaines conditions.  Vous pouvez réduire le montant des PRA imposables si vous disposez de droits de cotisation au REER et que vous cotisez (à concurrence d’un maximum viager de 50 000 $) à votre REER, à celui de votre conjoint ou à celui de votre conjoint de fait.
  • Vous devrez peut-être rembourser les sommes reçues au titre des programmes de subvention de l’État.

Vous pouvez également attendre avant de retirer les fonds et de fermer le régime. Le régime peut rester ouvert pendant 36 ans. Le bénéficiaire peut décider de faire des études postsecondaires ultérieurement.

http://fondscommunsmanuvie.ca/centre-de-formation/reee/foire-aux-questions/index.html