Cotisation à un REER : Cinq nouveaux conseils pour réussir

Cotiser à un REER est l’une des meilleures façons d’épargner en vue de la retraite. Non seulement vous bénéficiez d’une épargne à l’abri de l’impôt, mais vous bénéficiez aussi d’un allégement fiscal chaque année où vous versez une cotisation.

N’oubliez pas que la clé pour réussir à épargner en vue de la retraite est simplement de commencer! Voici cinq nouvelles idées pour commencer à cotiser à un REER. Trouvez celles qui vous conviennent le mieux. 

Commencez par de petites sommes

Il vaut mieux commencer à cotiser régulièrement de petits montants et les augmenter progressivement que de tarder à épargner. Il n’est jamais trop tard pour commencer à épargner. De petits gains permettent de gagner en confiance et contribuent à faire de l’épargne une habitude saine. Parmi les autres grands avantages de verser des cotisations régulières, notons les achats périodiques par sommes fixes, qui peuvent réduire le coût total de vos placements au fil du temps. Si possible, profitez des programmes de bien-être financier en milieu de travail pour mieux comprendre vos finances et en savoir plus sur les avantages que peut vous procurer un REER.

Laissez votre employeur vous aider

Si votre employeur offre un REER collectif, adhérez-y pour profiter de réductions d’impôt immédiates. Une cotisation à un REER collectif prélevée directement sur votre paie réduit immédiatement l’impôt que vous payez, car votre employeur déduit la cotisation à un REER de votre revenu avant de déduire l’impôt. Et si votre employeur offre aussi un programme de cotisations de contrepartie, qui est essentiellement de l’argent gratuit, utilisez-le pour faire croître votre épargne. Plus vous épargnez, plus vous obtenez de l’argent. De plus, les REER collectifs offrent habituellement des frais de placement plus concurrentiels que les REER individuels, donc votre épargne va encore plus loin.

Arrêtez le suivi budgétaire et commencez à cotiser

L’un des grands avantages des cotisations régulières à un REER, surtout au moyen de retenues salariales, c’est que l’argent est prélevé sur votre paie et que vous ne le voyez pas. Cela peut simplifier le suivi de votre budget. 

La constitution d’une épargne en fonction d’objectifs

Au lieu d’essayer d’utiliser un seul compte d’épargne pour tout faire, organisez vos comptes en fonction de vos objectifs. Certains objectifs sont à court terme, comme épargner en vue de vacances, tandis que d’autres sont à long terme ou même à très long terme, comme épargner en vue de la retraite.

Déterminez le pourcentage de votre rémunération qui devrait être affecté à chaque compte, puis automatisez le processus pour faciliter encore plus l’épargne. Les REER collectifs assortis de retenues salariales sont un moyen simple de penser à vous en premier lorsque vous épargnez en vue de la retraite. Il est facile de dépenser l’argent qui dort dans nos comptes bancaires. Penser d’abord à soi en automatisant son épargne permet de résister à la tendance naturelle de faire des folies maintenant et d’épargner plus tard. Réduisez votre tentation de dépenser trop (et de ne pas assez épargner) en établissant des transferts automatiques à votre REER. 

Faites équipe avec un conseiller BienPlanifierMD

Il peut être difficile de maintenir un plan d’épargne et de budgétisation régulier. Le fait d’avoir le bon soutien d’un conseiller peut vous aider à garder le cap sur vos objectifs de retraite. Votre régime collectif peut comprendre l’accès à des conseillers BienPlanifierMD sans frais additionnels. Vérifiez auprès de votre employeur si cela fait partie de votre régime collectif. Avoir un expert pour vous aider à garder le cap sur vos objectifs facilite la prise de décisions financières. 

N’oubliez pas, il n’est jamais trop tard pour contribuer à votre REER. Aucun montant n’est trop faible pour commencer à épargner. Le futur vous prouvera que c’était une bonne décision! Pour en savoir plus, visitez la page REER collectif de Manuvie

Êtes-vous prêt à cotiser à votre REER dès aujourd’hui?