Les répercussions de la hausse des taux d’intérêt sur vous et vos finances

Vous avez entendu dire que la Banque du Canada augmente les taux d’intérêt. Mais comment cela vous touche-t-il? La hausse des taux d’intérêt peut avoir diverses répercussions sur votre porte-monnaie. Découvrez l’importance des taux d’intérêt et certaines astuces pour réduire leur incidence sur vos finances.

Que sont les taux d’intérêt et qui les fixe?

Les taux d’intérêt sont des taux que les institutions financières, comme les banques, facturent aux clients lors d’un emprunt. La Banque du Canada est responsable de la politique monétaire du pays, notamment la fixation des taux d’intérêt.

La Banque du Canada fixe deux taux de base :

  • Le taux officiel d’escompte est le taux auquel les banques canadiennes peuvent emprunter des fonds à la Banque du Canada l’espace d’une journée. Il est fixé lors des huit réunions par an de la Banque.
  • Le taux du financement à un jour, également appelé taux directeur, est le taux auquel les institutions financières s’empruntent mutuellement de l’argent. Il détermine tous les autres taux d’intérêt du pays. Le Conseil de direction de la Banque du Canada se réunit huit fois par an pour fixer le taux du financement à un jour.

Or le taux du financement à un jour et le taux officiel d’escompte déterminent tous les autres taux d’intérêt, comme ceux des prêts hypothécaires, des marges de crédit, des prêts automobiles et des cartes de crédit, qui touchent les entreprises et les consommateurs canadiens.

En raison de la hausse des taux d’intérêt, 55 % des Canadiens s’inquiètent pour leurs finances personnelles.1

Pourquoi les taux d’intérêt augmentent-ils?

Principalement à cause de l’inflation. Lorsque les prix augmentent, il est non seulement plus difficile pour vous de gérer vos dépenses, mais aussi pour les entreprises de gérer les leurs. Elles augmentent donc leurs prix, et ainsi de suite. Cette situation peut causer des problèmes pour l’économie.

Pour ralentir l’inflation, la Banque du Canada peut intervenir afin de stabiliser les prix. L’un des outils dont elle dispose est la hausse des taux d’intérêt. Lorsque les taux d’intérêt augmentent, moins de personnes et d’entreprises empruntent de l’argent. Il en découle alors une diminution de la demande de biens et de services qui contribue à faire baisser les prix.

En raison de l’augmentation rapide de l’inflation en ce moment, la Banque du Canada augmente énergiquement les taux d’intérêt. En avril 2022, elle a porté le taux du financement à un jour à 1 % et le taux officiel d’escompte à 1 ¼ %. Et, à l’instar du reste du monde, elle a indiqué que d’autres augmentations seraient à venir.

Bien que ce changement puisse sembler insignifiant, il peut avoir une incidence importante sur vos finances personnelles et toucher vos dettes comme votre épargne.

Prenons l’exemple des paiements hypothécaires. Disons que vous avez une hypothèque de 278 748 $ assortie d’un taux d’intérêt variable qui est actuellement de 3,1 %. Vous payez donc 1 411 $ par mois, soit 16 932 $ par an. Une augmentation de ½ % de votre taux d’intérêt signifiera alors un paiement de 1 483 $ par mois, donc 17 796 $ par an, soit 864 $ de plus par an. S’il vous reste 20 années sur votre prêt hypothécaire, vous paierez un montant supplémentaire de 17 280 $ au fil du temps, simplement à cause d’une augmentation de ½ % de votre taux d’intérêt. Si les taux augmentent encore, comme on s’y attend, les paiements d’intérêts augmenteront en conséquence.

Augmentation de vos versements hypothécaires mensuels en cas de hausse des taux d’intérêt2

Source : gouvernement du Canada

Attention aux taux d’intérêt variables et aux dettes de cartes de crédit

Toute dette contractée est assortie d’un taux d’intérêt fixe ou variable. Les taux d’intérêt fixes demeurent les mêmes pendant toute la durée du prêt. Les taux d’intérêt variables changent généralement lorsque la Banque du Canada augmente ses taux. Lorsque les taux augmentent sur votre prêt ou votre carte de crédit, vous payez plus cher pour votre emprunt. Voici quelques exemples de prêts à taux variable :

  • Cartes de crédit;
  • Marges de crédit hypothécaires;
  • Prêts hypothécaires à taux variable;
  • Autres prêts.

Pensez à toutes vos dettes. Si l’un de vos prêts ou l’une de vos cartes de crédit a un taux d’intérêt variable, vous pourriez envisager de le changer pour un taux d’intérêt fixe. Il suffirait de communiquer avec l’émetteur pour voir si vous pouvez passer à un taux d’intérêt fixe avant que les taux ne remontent. Vous pouvez également envisager de faire le tour des émetteurs de cartes de crédit et de prêts à taux d’intérêt réduit ou fixe, ou de profiter des offres de transfert de solde de carte de crédit vers une carte de transfert de solde à taux nul. 

Que pouvez-vous faire d’autre?

Vous pourriez vouloir prendre en compte d’autres solutions pour réduire l’incidence de la hausse des taux d’intérêt sur vos finances personnelles.

Réduire vos dépenses – Comme les prix augmentent en même temps que les taux d’intérêt, trouvez des moyens de vivre avec moins, par exemple :

  • À l’épicerie, achetez des produits génériques plutôt que des produits de marque;
  • Réduisez votre consommation de café dispendieux et vos sorties au restaurant;
  • Organisez une soirée cinéma en famille au lieu de sortir voir un film;
  • Passez vos vacances à la maison au lieu d’opter pour un séjour qui nécessite de prendre l’avion.

Payez comptant, et non à crédit – À moins que vous ne payiez la totalité de votre solde chaque mois, l’utilisation d’une carte de crédit et le paiement d’intérêts augmentent le prix de tous vos achats.

Essayez de rembourser vos dettes à taux d’intérêt élevé – Bien que vous deviez vous assurer de payer tous vos intérêts, voyez si vous pouvez effectuer des paiements supplémentaires sur vos dettes à taux d’intérêt élevé afin de les rembourser plus rapidement.

Connaître les principes de base peut vous aider à gérer vos finances

L’économie et l’état de vos finances personnelles dépendent de nombreux facteurs, mais il est essentiel de comprendre les taux d’intérêt. Lorsque vous comprenez l’incidence d’une hausse des taux d’intérêt sur vos dettes et vos dépenses, vous êtes mieux en mesure de réduire son impact sur votre bien-être financier.

Le contenu du présent article est à titre indicatif seulement et ne doit pas être considéré comme des conseils d’ordre juridique, financier ou fiscal donnés visant un cas précis. Toute personne ayant pris connaissance de ces renseignements devrait s’assurer qu’ils conviennent à sa situation en demandant l’avis d’un spécialiste.