Gestion efficace des dossiers d’invalidité − Le rôle du promoteur de régime

Le rôle joué par le promoteur du régime dans le processus de gestion des dossiers d’invalidité a évolué au cours des dernières années. En effet, son rôle s’apparente aujourd’hui davantage à celui d’un collaborateur et d’un fin stratège sachant résoudre les problèmes. Le rôle du promoteur ne s’arrête pas à la présentation du formulaire de demande de règlement. En effet, sa participation active est un élément essentiel à la réussite du retour au travail d’un employé  

Évaluation initiale d’un dossier d’invalidité

Au cours de la phase initiale d’évaluation, le gestionnaire du dossier communiquera avec le promoteur du régime pour obtenir des renseignements sur la couverture de l’employé et son admissibilité à celle-ci, ainsi que sur ses tâches habituelles, et il demandera au promoteur du régime de lui faire part de ce qu’il a pu constater au sujet de l’employé avant le début de son absence (y compris tout problème de rendement au travail). C’est également à cette étape que sont fournis les antécédents d’emploi et la date prévue du retour au travail. Le premier entretien permet au gestionnaire du dossier de se faire une idée des capacités fonctionnelles de l’employé et de savoir si ses tâches peuvent être modifiées. Le gestionnaire de dossier peut alors en profiter pour faire le point sur la demande de prestations et mettre en relief les dispositions contractuelles devant être examinées plus attentivement. Cet entretien est essentiel à la mise au point d’un plan axé sur les résultats.

Mesures d’adaptation − Possibilités à envisager

Si la demande de prestations d’invalidité est approuvée, la collaboration entre le gestionnaire du dossier et le promoteur du régime est essentielle à la planification et à la coordination du retour au travail de l’employé. On cherchera alors à établir d’un commun accord si des mesures d’adaptation peuvent lui être offertes ou s’il peut être réaffecté à d’autres tâches. Cette collaboration avec le promoteur pourrait nous amener à faire appel aux services à court terme d’un spécialiste en réadaptation, qui pourra mettre au point un plan personnalisé et définir les obstacles pouvant nuire au retour au travail. Le spécialiste en réadaptation fait également un suivi auprès du promoteur du régime pour s’assurer que le retour au travail de l’employé se déroule comme prévu.

Points à prendre en considération

Il est important de prendre en considération les multiples éléments pouvant avoir une incidence sur la demande de prestations, notamment la modification de la rémunération de l’employé ou de sa situation d’emploi, et toute autre rétribution − comme celle provenant du revenu tiré d’un emploi à temps partiel ou d’indemnités de congé − ainsi que les déductions qui s’appliquent, comme la rente d’invalidité exigible au titre du Régime de rentes du Québec ou du Régime de pensions du Canada. Si les voies de communication sont ouvertes, il se pourrait même que le promoteur du régime n’hésite pas à informer le gestionnaire du dossier à propos d’absences ou d’incidents pouvant être liées à une récidive de l’invalidité.

Avez-vous des questions?

Communiquez avec nous