Qu’est-ce qu’un préjugé?

“Dans une proportion de 60 pour 100, les personnes éprouvant des troubles mentaux ou une maladie mentale évitent de chercher de l’aide de crainte de se faire étiqueter.”

Qu’est-ce qu’un préjugé?

Un préjugé est un stéréotype négatif qui amène certaines personnes à en rejeter d’autres en raison de leur identité et de certaines de leurs caractéristiques. Elles les traitent alors de façon négative, irrespectueuse, oppressante et préjudiciable.

Pour les personnes qui vivent avec un trouble de santé mentale, les préjugés et la discrimination peuvent être l’un des plus grands obstacles à une vie épanouie et satisfaisante.

Il a été démontré que la stigmatisation des troubles de santé mentale peut avoir des conséquences personnelles et sociales dévastatrices :

  • perte d’estime de soi et sentiment de dévalorisation;
  • difficultés à se faire des amis et à maintenir des relations à long terme;.
  • difficultés à trouver un emploi et un logement;.
  • difficultés à participer à des activités sociales;
  • retard dans la recherche d’un traitement et dans l’obtention de soins appropriés;
  • difficultés financières et précarité;
  • réduction de l’espérance de vie en raison des multiples facteurs de stress.

« Un milieu de travail sain se caractérise par une culture, un climat de travail et des pratiques créant un environnement qui favorise la santé physique et mentale des employés ainsi que la productivité et l’efficacité de l’entreprise. » (Murphy, 1999 – traduction libre)

Les employeurs et les gestionnaires de personnel doivent prêter attention à la façon dont les pratiques organisationnelles et la culture du milieu de travail peuvent toucher leurs employés :

  • ils font tomber les tabous associés à la santé mentale en parlant ouvertement du stress, de la conciliation travail-vie personnelle et d’autres problèmes;
  • ils font connaître les enjeux de la santé mentale en participant à la Semaine de la santé mentale de l’Association canadienne pour la santé mentale;
  • ils restent à l’affût des problèmes de santé mentale et s’en occupent.

Le rétablissement des employés qui souffrent de troubles de santé mentale peut être facilité par le maintien de relations avec le milieu de travail et les pairs. Certaines mesures d’adaptation, comme le ralentissement du rythme de travail, la souplesse des horaires de travail ou la modification des tâches, contribueront grandement à un rétablissement durable. 

Les employés ont besoin de savoir qu’ils peuvent compter sur leur responsable ou sur leur employeur sans craindre de subir des conséquences fâcheuses

  • Remettez en question les stéréotypes négatifs en cherchant de l’information sur la santé mentale et en la diffusant.
  • Soyez attentif à votre propre comportement et à votre attitude en ce qui a trait à la santé mentale.
  • Utilisez les termes appropriés et agissez avec tact lorsque vous parlez d’une personne en particulier ou que vous vous adressez à elle.
  • Aidez les personnes qui vivent avec un trouble de santé mentale en vous souciant de leur dignité et en faisant preuve de respect.
  • Ne faites pas de discrimination. Au Canada, les employeurs et les fournisseurs de services n’ont pas le droit de faire de distinction fondée sur les troubles mentaux ou la toxicomanie. Refuser à ces personnes l’accès à l’emploi, au logement ou à des soins, notamment, est une atteinte aux droits de la personne (Commission ontarienne des droits de la personne).

Soutien et formation

Consultez les outils et les sites Web suivants pour obtenir de plus amples renseignements :