L’innovation : tellement importante, mais tellement déroutante…

Article de notre invité, Max Valiquette

Max Valiquette est un expert en innovation, en transformation et en marketing. Dans cet article, Max définit l’innovation et fait part de ses idées sur la façon de susciter une pensée innovante. 

Votre organisation est constamment mise au défi de répondre aux attentes changeantes de vos clients et de vos employés. Vous ne ressentez pas seulement la pression d’innover, vous voyez le mot, vous lisez sur le sujet (comme vous le faites en ce moment) et vous en entendez parler plus souvent que jamais.

On utilise le mot « innover » cinq fois plus souvent aujourd’hui qu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale et son utilisation augmente année après année 1.

Le magazine Wired a qualifié « innovation » de mot le plus important, mais aussi de mot le plus surutilisé de l’Amérique 2.

Alors, pourquoi un mot aussi important et si souvent utilisé crée-t-il tant de confusion pour les entreprises établies et les gens qui essaient d’innover?

Pour aider les clients avec lesquels je travaille à mieux comprendre l’innovation, je la définis comme un processus qui les rend aussi précieux demain qu’ils le sont aujourd’hui. Plus, même.

Bien que le terme « innovateur » ne figure dans le titre de poste que de très peu de personnes, nous sommes tous dans le domaine de l’innovation. Chacun de nous a un rôle à jouer pour générer de la valeur pour notre entreprise et nos clients. D’ailleurs, l’appétit pour l’innovation n’a fait que croître pendant la pandémie.

La COVID-19 nous a obligés à adopter de nouvelles attitudes et de nouvelles habitudes, comme la distanciation physique, le télétravail, les rendez-vous médicaux virtuels et bien plus encore. Chacune de ces innovations, grandes ou petites, nous a aidés à gérer les confinements et les incertitudes liées à la pandémie.

Même si on a l’impression que la vie est en suspens depuis deux ans, la pandémie a entraîné un nombre record de demandes de brevet 3. Les nouvelles technologies qui soutiennent le travail à domicile ou les améliorations résidentielles ne sont que quelques exemples.

La pandémie n’a pas réduit notre appétit pour l’innovation. Nous n’avons jamais été aussi ouverts à cette idée.

J’aimerais vous faire part de quelques idées qui pourraient susciter chez vous des réflexions innovantes.

Les enjeux sont élevés en matière d’innovation. Nous avons tous en tête des entreprises qui n’ont pas su innover et qui ont fini par perdre leur position de chef de file au profit d’un concurrent. Mais très souvent, les perturbations stimulent l’innovation.

L’arrivée de nouveaux joueurs ou concurrents permet de redéfinir les attentes de nos clients. Ne vous contentez pas d’ignorer ce que fait la concurrence. Au contraire, restez à l’affût des comportements des clients pour voir où va le marché et pour comprendre les aspects à changer ou à améliorer.

Une autre idée est que la simplification est une sorte d’innovation. Les consommateurs ont accès à un nombre impressionnant de marques et de choix, mais ils se sentent également bombardés d’informations. En étant conscients de la complexité des choses pour nos clients, nous pouvons trouver des moyens de leur offrir des expériences simples, directes et transparentes.

Une dernière réflexion : les personnes de la génération Y constituent la plus grande génération de travailleurs au Canada 4. C’est une génération qui a grandi avec l’innovation. C’est la norme, et ils s’y attendent. Ces personnes continueront d’être à l’origine des tendances, et elles ont beaucoup d’influence sur les générations précédentes et suivantes.

Pensez à la façon dont la pandémie a eu une incidence sur leurs attentes. Demandez-vous comment vous pouvez innover et répondre à leurs besoins de manière à ce que votre entreprise soit aussi appréciée demain qu’elle l’est aujourd’hui.

1 Google Ngram (recherches avec le mot-clé « Innovation » et ses dérivés) et Google Trends (recherche avec le mot-clé « Innovation »)

2 Wired Magazine, Innovation : The Most Important and Overused Word in America (en anglais seulement)

3 OMPI, https://www.wipo.int/pressroom/fr/articles/2021/article_0002.html

4 Canadian Business, Millennials are now the biggest generation in the Canadian workforce (en anglais seulement)

Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l’auteur et ne représentent pas nécessairement celles de Manuvie.