L’avenir de la santé

Janvier 11, 2023

Pour les propriétaires d’entreprises, les promoteurs de régime et les administrateurs de régime

Manuvie, en collaboration avec Communitech, a parrainé un appel aux solutions pour aborder certains des plus grands défis auxquels notre système national de soins de santé est confronté. Mi-décembre, dix nouveaux produits novateurs ont été présentés au secteur et aux investisseurs. Dans cette publication, Kim MacFarlane se penche sur l’avenir du passé et le futur de l’avenir du système de santé canadien.

L'avenir de la santé – une impression de nouveauté

Par Kim MacFarlane

Vice-présidente, Produits, Assurance collective Manuvie

Un anniversaire est passé inaperçu ce 28 novembre dernier. Ce jour célébrait le 20e anniversaire du rapport final de la Commission Romanow : Guidé par nos valeurs : l’avenir des soins de santé au Canada.

La commission fédérale dirigée par l’ancien premier ministre de la Saskatchewan, Roy Romanow, a parcouru le pays durant un an et demi pour mener des audiences publiques et pour discuter avec les Canadiens de leur système de santé, de sa durabilité et de leurs espoirs pour l’avenir.

L’avenir est arrivé

Vingt ans plus tard, on peut dire que nous vivons dans l’avenir pour lequel la Commission Romanow a ouvert la voie. Il pourrait être amusant de revoir les 47 recommandations de la Commission pour voir sur quels points elle avait vu juste ou non, mais je pense qu’il est plus productif de regarder vers l’avenir en se posant la question : à quoi doit-on s’attendre? À quoi les 20 prochaines années ressembleront-elles?

Le temps est venu – un appel aux solutions

À cette fin, Manuvie a pris les rênes pour inspirer la nouvelle génération d’innovations canadiennes en soins de santé

En septembre, Communitech, une collectivité d’entreprises technologiques fondatrices à Kitchener-Waterloo, a lancé un appel aux solutions. Les entreprises technologiques canadiennes se sont rassemblées pour proposer de nouvelles réponses réalisables aux plus grands défis du système de santé actuel. Il s’agit de problèmes qui touchent les personnes qui travaillent au sein du système et les patients qui en dépendent. 

L’appel était divisé en quatre grandes catégories :

Prévention : priorise les soins primaires et préventifs.

Conception de système : simplifie le processus pour apporter de nouveaux systèmes et solutions sur le marché

Interopérabilité : améliore la communication et le partage d’information entre les fournisseurs de soins de santé afin de perfectionner les expériences des patients et les résultats.

Équité : donne un accès équitable aux soins appropriés pour tous les Canadiens.

Il est intéressant de noter que la Commission Romanow a abordé ces défis, mais à un tout autre temps. Spontanément, je peux citer six événements dignes de mention que Romanow et son équipe n’auraient pas pu voir venir, mais beaucoup d’entre eux ont eu une incidence sur les idées proposées par les sociétés dans le cadre de l’appel de Communitech.

Il y a 20 ans, nous ne nous attendions pas aux événements suivants :

  • La crise des opioïdes.
  • Les avancées scientifiques comme la pharmacogénétique et la possibilité d’utiliser l’ADN pour prescrire le bon médicament à un patient.
  • L’utilisation à grande échelle de moniteurs d’activité physique qui aident les personnes à être plus en santé que jamais auparavant.
  • Une pandémie et les répercussions de deux années de confinement :
    • La fermeture des bureaux de fournisseurs de soins de santé qui a entraîné des retards de diagnostic et de traitement.
    • La propagation des options de soins virtuels et l’adoption de solutions numériques par le public
    • La crise du système de santé : l’épuisement professionnel et les démissions des travailleurs
    • La crise de la santé mentale pour toutes les tranches d’âge.

Des idées inspirées

En réponse à l’appel lancé par Communitech le 13 décembre 2022, dix fondateurs et innovateurs différents ont présenté leurs solutions devant une audience de plus de 150 partenaires, membres du secteur, et d’investisseurs concernés.

De nouvelles approches, idées et conceptions de produits créatives ont été mises en lumière pour améliorer le système de santé de plusieurs façons :

  • Améliorer le suivi des patients.
  • Diminuer le temps d’attente pour obtenir un diagnostic et un traitement.
  • Améliorer la communication et la compréhension entre les fournisseurs de soins de santé et leurs patients.
  • Améliorer les dossiers médicaux électroniques et la transmission de renseignements entre les fournisseurs de soins de santé.
  • Élargir les options de soins virtuels.
  • Mettre à disposition les outils pour faire face à la crise du personnel des soins de santé.
  • Simplifier et approfondir le suivi de l’alimentation et de la nutrition des patients.
  • Donner un meilleur accès aux traitements dans l’ensemble des cultures, des tranches de la population et des régions

J’ai été inspirée par ces fondateurs qui parlaient de leurs solutions avec tant de passion. Ils sont nombreux à avoir prouvé la valeur de leurs produits par leur réussite et ils sont maintenant à la recherche de partenaires ou de fonds pour passer à la prochaine étape.

J’ai aussi été surprise par notre avancement après 20 ans depuis la Commission Romanow.

En 2002, je pensais que le gouvernement mènerait la plupart des initiatives de soins de santé. La Commission en a elle-même pris un peu plus d'un an et demi. Aujourd’hui, des esprits éclairés et indépendants utilisent des idées innovantes et la technologie pour résoudre des problèmes persistants. Depuis le lancement de l’appel aux solutions il y a quatre mois, dix solutions viables ont été présentées pour surmonter un large éventail de défis. Je suis convaincue que ce type de collaboration est précisément ce dont on a besoin pour préserver, élargir et protéger le système de santé publique qui nous tient tellement à cœur.

Related links