Bien-être financier et productivité

Les effets du bien-être financier sur la mobilisation et la productivité

Les recherches montrent que, au-delà des conséquences sur la santé globale, le bien-être financier des employés peut avoir une incidence directe sur la mobilisation et la productivité. En quoi cela affecte-t-il les employeurs canadiens?

Les entreprises réalisent leur meilleure performance lorsque leurs employés sont en mesure de donner le meilleur d’eux-mêmes. Cependant, la réalité est que, lorsque les employés sont en mauvaise santé financière, ils sont beaucoup moins susceptibles d’être mobilisés et productifs dans leur milieu de travail – ce qui peut avoir des conséquences directes sur la réussite de l’entreprise. Par exemple, parmi ceux qui ont participé à l’enquête :

  • Les employés en mauvaise santé financière passent presque 33 % plus de temps à s’inquiéter de leurs finances au travail1.
  • Près de la moitié d’entre eux déclarent être distraites au travail par des préoccupations d’ordre financier2.
  • Ils sont 16 % moins susceptibles d’affirmer être productifs au travail en général3.

Quand on songe que 40 % des travailleurs canadiens ayant participé à l’enquête sont en mauvaise santé financière2, cela peut se traduire par des milliers de dollars en pertes de productivité chaque année. Pensons au coût associé à un seul employé mal préparé sur le plan financier touchant 50 000 $ par année – il a été estimé que la perte de productivité découlant d’une mauvaise santé financière peut se chiffrer à près de 8 000 $ en salaire versé. Si l’on multiplie ce montant pour tenir compte de l’ensemble de l’entreprise, l’impact global peut s’avérer stupéfiant.

Les experts s’entendent à cet égard - Dans notre plus récente enquête sur la santé et la prospérité, nous avons discuté avec des conseillers professionnels pour déterminer les effets du stress financier sur le milieu de travail, et 93 % d’entre eux ont convenu qu’il avait une incidence directe sur la productivité4.

La question que les employeurs canadiens doivent se poser est la suivante : Est-ce que la mauvaise santé financière des employés a des effets sur la réussite de l’entreprise?

Le bien-être financier se traduit par des employés plus mobilisés et plus productifs

Les résultats de notre recherche indiquent que ceux qui sont en bonne santé financière présentent constamment un niveau plus élevé de mobilisation au travail que ceux qui sont en mauvaise santé financière. Ils sont plus susceptibles de déclarer qu’ils ont du plaisir à aller travailler, et d’être motivés et productifs pendant leur journée de travail3. Ils sont aussi plus susceptibles de se sentir appréciés et soutenus par leur employeur, ainsi que de sentir que leur milieu de travail met à profit leurs connaissances et leurs compétences3.

De plus, 92 % des conseillers professionnels intervenant auprès des employés mentionnent que le bien-être financier a une incidence positive sur la santé globale et sur la productivité dans les milieux de travail4. En fin de compte, les employés en bonne santé financière se présentent au travail plus mobilisés, et ils sont plus productifs durant leur journée de travail.

Une mauvaise santé financière peut entraîner du stress chez les employés et de la distraction sur le lieu de travail

Par contre, lorsque les employés traînent leurs problèmes financiers sur leur lieu de travail, ils peuvent être distraits et déconcentrés. En fait, les employés qui sont en mauvaise santé financière sont plus de trois fois plus susceptibles de déclarer qu’ils se sentent distraits au travail en raison de préoccupations d’ordre financier et plus de deux fois plus susceptibles de mentionner que ces préoccupations leur causent du stress2. Et lorsque les préoccupations d’ordre financier se combinent à d’autres problèmes de la vie, leur impact sur l’employé peut être encore plus grave. Lorsque le stress financier personnel devient source de distraction dans le milieu de travail, les employés sont moins susceptibles d’être pleinement mobilisés à l’égard de la tâche qu’ils ont à accomplir, et il est possible que les objectifs de l’entreprise ne reçoivent pas l’attention requise.

Il peut arriver que les employés qui subissent un stress financier ne soient pas « entièrement présents » au travail

Ce manque de mobilisation peut avoir une incidence directe sur la productivité et, par extension, sur le résultat net d’une entreprise. Tout d’abord, il y a les effets du présentéisme – lorsque les employés sont physiquement au travail, mais qu’ils sont distraits par d’autres préoccupations. Ceux qui sont en mauvaise santé financière sont plus susceptibles de s’inquiéter au sujet de problèmes financiers, et 49 % mentionnent que ces inquiétudes sont cause de distraction pendant qu’ils sont au travail2. Lorsque les employés subissent un stress financier, il se peut qu’ils soient au bureau, mais que leurs pensées soient ailleurs.

Un bien-être financier insuffisant a une incidence considérable sur la réussite d’une entreprise

Il est estimé que la baisse de productivité découlant du présentéisme est trois fois plus importante que celle qui résulte de l’absentéisme. Cela n’est pas surprenant quand on songe que les employés passent en moyenne deux heures de leur temps de travail hebdomadaire à se préoccuper de questions liées à leurs finances personnelles. Et lorsqu’ils sont en mauvaise santé financière, ces problèmes financiers personnels peuvent leur causer un stress susceptible d’avoir une incidence encore plus grande sur la productivité dans le milieu de travail.

Prendre des mesures pour accroître le bien-être financier des employés est un investissement qui rapportera plus tard

Selon les résultats de notre recherche, presque tous les Canadiens s’inquiètent de leurs finances dans une certaine mesure, et le fait de réduire ce stress pourrait améliorer la qualité de vie des employés ainsi que les résultats obtenus par les entreprises qui sont leurs employeurs3. Une façon d’y arriver serait de soutenir de façon globale les besoins des employés - en leur offrant de la formation, des outils et du soutien pour les aider à être adéquatement préparés sur le plan financier et à atteindre le bien-être à cet égard. Ces types de programmes en milieu de travail non seulement mènent les employés à être plus mobilisés et plus productifs, mais peuvent aussi contribuer à ce que les milieux de travail acquièrent la réputation de bien soutenir leurs employés – et tous ces facteurs peuvent se traduire par une meilleure capacité à attirer et à retenir les employés, ainsi que par un accroissement de la productivité et de la rentabilité des entreprises dans l’ensemble.

1Enquête de Manuvie/Ipsos Reid sur la prospérité et la santé, mars 2015.
2Étude de Manuvie sur le bien-être financier – Indice 2016.
3Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé, février 2014.
4Barrières au bien-être financier créées par les émotions – Recherche de 2017 menée par Manuvie/Homewood.

Suivez-nous sur Linkedin Manulife Group Benefits and Retirement Solutions - Follow us on LinkedIn

Articles Liés