Choisissez le régime d’épargne-retraite au travail qui vous convient

Aidez vos employés à épargner pour l’avenir.

REER, CELI, RVER, RPAC – beaucoup d’éléments sont à prendre en considération pour mettre en place un régime d’épargne-retraite. Aidez vos employés à épargner pour l’avenir en leur expliquant quelles sont leurs options. 

Utilisez ces courtes descriptions de régimes d’épargne-retraite ainsi que le tableau de comparaison, afin que vos employés comprennent les avantages et les différences de chacune de ces options : 

CELI – compte d’épargne libre d’impôt. Comme l’argent déposé dans ce type de compte a déjà été imposé, les cotisations et les revenus de placement ne sont pas imposables. Par contre, le CELI est assujetti à un plafond de cotisation.

REER – régime enregistré d’épargne-retraite. Les sommes versées dans un REER et les intérêts perçus sont imposables, mais à leur retrait seulement. Le plafond de cotisation est supérieur à celui du CELI.

RPAC – Régime de pension agréé collectif. Ce type de régime est habituellement choisi par les PME et les travailleurs autonomes. Comme pour le REER, les cotisations sont déductibles du revenu imposable et assujetties à un plafond annuel.

RVER – Régime volontaire d’épargne-retraite. Propre au Québec, le RVER ressemble au RPAC, à cela près que les cotisations de l’employé ne sont pas immobilisées.

RENE – Régime d’épargne non enregistré. Comme les cotisations versées à un RENE ont déjà été imposées, elles ne sont pas imposables, et elles ne sont pas non plus déductibles du revenu imposable. Les intérêts sont imposables. Il n’y a pas de plafond annuel de cotisation.

Comparaison

Caractéristiques
CELI REER RPAC et RVER1
RENE
 Cotisations déductibles du revenu imposable.
 Non
 Oui
 Oui
 Non
 Les cotisations de l’employeur sont imposables (AE, RPC, RRQ, etc.).
 Oui
 Oui
 Non
 Oui
 Plafond annuel de cotisation.
 5 500 $  25 730 $2
 25 730 $2
 Pas de plafond
 Les droits inutilisés peuvent être reportés.
 Oui
 Oui
 Oui
 S.O.
 Les retraits créent des droits à cotisation.
 Oui
 Non
 Non
 S.O.
 Incidence des retraits sur les prestations du gouvernement fondées sur le revenu  (p. ex., SRG).
 Non
 Oui
 Oui
 Non
 Les retraits sont imposables.
 Non
 Oui
 Oui
 Non, à l’exception des revenus  de placement qui n’ont pas  déjà été imposés avant le  retrait.
 Les revenus de placement sont imposables.
 Non
 Non
 Non
 Oui
 Les fonds sont immobilisés.
 Non
 Non
 Oui/Non3
 Non
 Âge maximum pour effectuer des cotisations.
 S.O.
 71  71  S.O.
 Les pertes en capital sont déductibles du revenu.
 Non
 Non
 Non
 Oui

Faites-vous conseiller

Pour savoir quelle combinaison de régimes permettra à vos employés de mieux se préparer à la retraite, vous devrez prendre en compte un certain nombre de facteurs, dont la fiscalité et la souplesse du régime, pour l’entreprise et pour les employés. Il est recommandé de consulter un conseiller.

Remarques :

1 Le RPAC s’adresse aux employés et aux travailleurs autonomes sous réglementation fédérale :

  • Le RVER s’adresse aux employés et aux travailleurs autonomes québécois.
  • La législation régissant le RPAC a également été adoptée en Colombie-Britannique, en Alberta, en Saskatchewan, en Nouvelle-Écosse et en Ontario, mais elle n’est pas encore entrée en vigueur.

2 Le plafond annuel de cotisation pour l’année 2016 du REER, du RPAC et du RVER est égal au moindre des montants suivants : 18 % du revenu gagné l’année précédente ou 25 730 $. 

3 Les cotisations versées dans le RPAC par l’employeur et l’employé sont immobilisées. Par contre, en ce qui concerne le RVER, seules les cotisations versées par l’employeur sont immobilisées; les cotisations de l’employé ne le sont pas.

Articles Liés