Par Donna Carbell
Chef, Assurance collective

Ces temps-ci, c’est en ligne que nous semblons passer le plus clair de notre temps. Nous sommes nombreux à travailler en ligne, à rencontrer des amis en ligne et dont les enfants poursuivent leur parcours scolaire en ligne, sans parler des mariages et des grands rassemblements en ligne. Cet automne, nous avons célébré le 80e anniversaire de mon père en mode virtuel. De plus, les soins de santé en ligne sont devenus une nécessité et une occasion, et l’accès aux services de santé mentale est plus important que jamais.

Au cours des premiers jours de la pandémie, et même au début de la deuxième vague, de nombreux changements ont été apportés à notre système de soins de santé; les rendez-vous et les traitements sont annulés ou retardés, et en même temps, le nombre de Canadiens qui cherchent du soutien en matière de santé mentale a considérablement augmenté. De nombreuses maladies mentales peuvent faire en sorte que les gens se sentent anxieux, ne se sentent pas bien ou n’ont tout simplement pas envie de sortir durant la pandémie.

Ces scénarios combinés créent une situation qui réduit à la fois le désir de demander de l’aide et la disponibilité des ressources en santé mentale au moment où elles sont le plus nécessaires.

Pour moi, l’expression « la nécessité est mère de l’invention » a toujours été vraie. Et dans ce cas-ci, la nécessité a pris la forme d’une augmentation des demandes de soutien en ligne en matière de santé mentale – quelque chose que Manuvie avait exploré dans le cadre d’une étude pilote deux ans auparavant. Les résultats de cette étude pilote nous ont donné une idée claire du rôle que jouerait la thérapie numérique après le début de la pandémie.

... un accès facile, immédiat et précoce à des professionnels de la santé mentale dans le confort de leur foyer...

L’importance de l’intervention précoce en ligne

Bien qu’au départ, les ressources en ligne aient été conçues pour répondre au besoin croissant d’accéder aux fournisseurs de soins au début de la pandémie, elles se sont révélées avoir une valeur plus importante et plus complète. Elles offrent un accès facile, immédiat et précoce à des professionnels de la santé mentale dans le confort du foyer et ont ouvert la porte à des personnes qui n’auraient peut-être pas demandé ce genre de soutien auparavant.

Prenons un exemple fictif. Imaginez que vous avez toujours eu une bonne santé mentale. Vous n’avez jamais vraiment eu de raison de parler à un professionnel avant – ces soins sont réservés aux personnes qui en ont vraiment besoin. Mais la pandémie survient et, tout d’un coup, de nombreux Canadiens se sentent anxieux, isolés et dépressifs. Vous n’avez peut-être pas l’impression que c’est si grave, mais vous avez entendu parler du soutien offert en ligne. Maintenant, au lieu d’ignorer vos symptômes ou pour éviter de vous déplacer à un bureau ou de perdre du temps dans une salle d’attente, vous n’avez qu’à vous inscrire et à ouvrir une session. Que vous demandiez du soutien pour la première fois ou que vous ayez déjà reçu un diagnostic de maladie mentale, vous pouvez maintenant accéder aux soins dont vous avez besoin en ligne.

Il s’agit d’un exemple de la façon dont une approche de soutien en santé mentale en ligne peut favoriser une intervention précoce. Il est plus facile d’y accéder et le format numérique est convivial et familier. Les gens peuvent ainsi obtenir l’aide dont ils ont besoin au moment où ils en ont besoin, et une intervention précoce peut être extrêmement importante pour déterminer les effets sur la santé.

... la durée du congé d’invalidité de notre groupe qui a utilisé la thérapie numérique a diminué de 17 % par rapport au groupe témoin.

Une intervention précoce contribue au retour au travail

Au cours des deux dernières années, nous avons mené une étude pilote avec BeaconMD  pour évaluer l’efficacité de la thérapie cognitivo-comportementale virtuelle assistée par un thérapeute, et nous avons examiné les résultats des employés en congé d’invalidité qui ont consulté en temps opportun. Les résultats appuient fortement la théorie selon laquelle plus tôt on reçoit de l’aide en santé mentale, plus on est susceptible d’obtenir de bons résultats.

Même si nous ne savions pas qu’une pandémie mondiale allait frapper et faire grimper le taux d’adoption de la thérapie numérique aussi rapidement, nos résultats ont montré à quel point cette ressource allait devenir précieuse.

La capacité de retourner au travail après avoir été aux prises avec des problèmes de santé mentale n’est qu’une des mesures du succès. Il existe de nombreuses façons pour les gens de s’adapter et de guérir. Mais si la thérapie numérique est efficace, les employés peuvent recevoir le traitement nécessaire et retourner au travail plus rapidement. Et les chiffres ont montré qu’une intervention précoce était essentielle à ce succès.

Réduction de 17 % de la durée des absences

Les résultats globaux ont été très positifs : la durée du congé d’invalidité du groupe qui a utilisé la thérapie numérique a diminué de 17 % par rapport au groupe témoin. Il s’agit d’un résultat exceptionnel, car même une légère diminution aurait été une importante amélioration pour les employés qui souhaitent retourner au travail.

L’efficacité de la thérapie numérique a été davantage confirmée par nos données qui indiquent une légère diminution du nombre d’employés qui passent à l’invalidité de longue durée (ILD), ce qui laisse croire que l’accès précoce aux ressources en ligne en matière de santé mentale peut en fait réduire les taux de passage à l’ILD ainsi que le nombre de rechutes.

Le cas le plus intéressant

Pour conclure, ce qui est à mon avis le plus intéressant des données recueillies, c’est la preuve de l’efficacité d’une intervention précoce. Lorsque nous sommes intervenus dans les six semaines suivant les absences, nous avons constaté une réduction de 37 % de leur durée par rapport aux interventions effectuées au-delà de six semaines.

Les participants à l’étude ont également noté l’efficacité de la thérapie numérique. Voici le témoignage d’un participant à une thérapie par l’intermédiaire de BeaconMD :

« J’adore cette plateforme. Je peux ouvrir une session, suivre des modules et revoir des concepts quand bon me semble; elle n’est pas limitée aux rendez-vous ou aux consultations avec un thérapeute. Les modules sont faciles à comprendre. »

Il est encourageant d’apprendre que les gens continuent d’obtenir un soutien efficace – ce que les résultats de notre étude suggéraient – à un moment où nous devons changer les approches traditionnelles.

Le numérique est ici pour de bon et l’adopter est sensé

Je vais être honnête – la nouvelle réalité de tout faire en ligne est plutôt déroutante. Un jour, on vaquait normalement à nos activités, et le lendemain, les rencontres en personne étaient devenues un luxe. Cependant, nous avons commencé cette étude pilote il y a deux ans, en vue d’exploiter la valeur que la thérapie numérique peut offrir, en particulier au Canada, où l’accès aux soins dans les régions éloignées présente un défi. Maintenant, dans notre monde grandement numérique, certains signes indiquent que ce changement a entraîné des améliorations, qui peuvent perdurer au-delà de la pandémie.

Les solutions numériques en matière de santé mentale sont maintenant largement accessibles. Les solutions numériques comme Beacon, dont l’accès est plus facile et qui offrent la possibilité d’interventions précoces, ont démontré leur valeur en aidant les gens à retourner au travail plus rapidement à la suite d’une absence. Et nous savons que les gens se sentent plus forts lorsqu’ils peuvent retourner au travail. Pour beaucoup, le travail est un élément important de l’identité et contribue au bien-être. Nous espérons qu’avec la bonne intervention, les gens pourront rester ou retourner au travail lorsqu’ils seront prêts.

Il semble que notre monde en ligne soit là pour un bon moment. Au fur et à mesure que d’autres solutions novatrices verront le jour, il y en aura certainement beaucoup qui vaudront la peine d’être adoptées.