Ménage du printemps : attaquons l’armoire à pharmacie

 

19 mai 2022

Par Alex Carducci

Alex Carducci est pharmacien exerçant. Il est également directeur principal, Produits et contribue à la stratégie en matière de santé de Manuvie.

Ouvrir la porte du réfrigérateur et trouver de délicieux restants peut être un vrai plaisir (un peu de tarte aux pommes, quelqu’un?) Mais trouver des restes dans votre armoire à pharmacie est une autre paire de manches et peut être une situation dangereuse.

Pourquoi y a-t-il autant de médicaments inutilisés?

Le pharmacien en moi grimace quand je regarde une émission ou un film et un personnage ouvre une armoire à pharmacie remplie de médicaments inutilisés. Et bien que je sache que ce ne sont que des accessoires, je soupçonne que l’art imite bien la réalité dans ce cas. Je crains qu’à peu près toutes les armoires à médicaments et tous les tiroirs de salle de bain contiennent des médicaments sur ordonnance ou en vente libre inutilisés, expirés ou oubliés depuis longtemps.

Sur le plan de la sécurité, il y a toujours le risque que des médicaments inutilisés tombent entre de mauvaises mains et soient ingérés de façon inappropriée, soit délibérément, soit par accident. Nous savons tous que cela peut avoir des conséquences graves, voire mortelles.

Sur le plan de la santé, une armoire à pharmacie qui déborde suggère que les patients n’ont pas terminé leur traitement conformément aux directives. Diverses raisons peuvent l’expliquer. Un médicament n’était peut-être pas bien toléré par un patient, alors le médecin a prescrit un autre traitement. Mais il se peut aussi que le patient ait cessé de prendre le médicament lorsqu’il a commencé à se sentir mieux.

J’espère que cette publication vous encouragera à jeter un coup d’œil dans votre propre armoire à pharmacie. Mais je vous rappelle de ne pas envoyer vos médicaments dans les égouts. Selon le gouvernement du Canada, « en raison de l’élimination inadéquate de ces médicaments, il y a des traces de ces médicaments dans la nature, soit dans le sol et dans l’eau ». Pour vous débarrasser de vieux médicaments indésirables (y compris les produits de santé naturels), déposez-les à votre pharmacie pour qu’ils soient traités et éliminés de façon appropriée.

Cela peut sembler raisonnable, mais ce choix peut augmenter le coût d’une maladie – tant sur le plan des effets sur le patient lui-même que sur le plan financier pour le système de soins de santé et le régime d’assurance.

Lorsque les médicaments sur ordonnance ne sont pas pris selon les directives du médecin, les symptômes peuvent réapparaître, ce qui peut prolonger la maladie ou entraîner une autre visite chez le médecin, des absences du travail et des activités familiales et peut-être le besoin de prendre des médicaments supplémentaires et peut-être plus puissants.

En plus de l’argent dépensé pour des ordonnances qui n’ont pas été prises, des études indiquent que les patients qui ne prennent pas les médicaments prescrits par leur médecin peuvent coûter l’équivalent de deux à dix jours ouvrables à leur organisation pour cause d’absentéisme ou d’invalidité1.

Utilisation des données sur la non-observance pour influencer les comportements des participants

Afin d’aider nos plus importants promoteurs de régime à prendre des décisions éclairées à l’égard de leurs régimes d’assurance médicaments, nous sommes maintenant en mesure de fournir des rapports qui indiquent le pourcentage de participants à leur régime qui prennent leurs médicaments de la façon prescrite. Les promoteurs de régime peuvent voir comment les résultats de leur groupe se comparent aux indices de référence du secteur. Bien sûr, à des fins de protection des renseignements personnels, les résultats individuels sont regroupés et aucun renseignement propre à un participant n’est communiqué.

Ces données révélatrices aident à cerner les occasions pour des programmes éducatifs ou d’autres mesures de soutien qui peuvent habiliter les participants à l’égard de leurs traitements. Tout ce que nous pouvons faire pour aider les participants à prendre leurs médicaments selon les directives de leur médecin contribuera à améliorer leur état de santé.

Les médecins et les pharmaciens collaborent pour trouver le médicament qui convient le mieux à un patient. Les promoteurs de régime aident à rendre ces médicaments abordables. En tant qu’assureur, nous fournissons des analyses fondées sur les données, combinées à des programmes qui bouclent la boucle et encouragent les comportements qui génèrent de la valeur et des résultats améliorés. Avec le temps, nous pourrions même aider à libérer de l’espace dans les armoires à pharmacie partout au pays.

Voici quelques-uns des programmes et des solutions de gestion des médicaments de Manuvie :

Pharmacie d’ESC – veille à ce que les participants à votre régime reçoivent leurs médicaments d’entretien au moment et à l’endroit où ils en ont besoin et comprend la préparation de piluliers, au besoin.

Programme de gestion des médicaments de spécialité – veille à ce que les participants reçoivent leurs médicaments de spécialité au moment et à l’endroit où ils en ont besoin et comprend la gestion personnalisée des dossiers par des infirmières pour assurer le suivi du plan de traitement et gérer les effets secondaires.

Programme de gestion des opioïdes – permet de faire en sorte que ces médicaments puissants et susceptibles de créer une dépendance sont pris de façon appropriée, et ce par la communication et l’éducation.

Coaching virtuel sur la santé (programme pilote) – selon les premiers résultats, permet une amélioration de l’observance thérapeutique après trois mois dans le programme grâce au soutien d’un coach en santé et aux rappels faits par une application.

Liens connexes :