Aider les employés à composer avec la nouvelle normalité

S’il y a bien une constante pendant cette pandémie, c’est que rien n’est constant. Les vagues successives nous montrent que même si nous aimerions en finir avec la COVID, la COVID n’en a pas fini avec nous. La vérité, c’est que personne ne sait ce qui s’en vient. Alors que nous en sommes à deux ans de pandémie, les changements apportés en milieu de travail en 2020 ne semblent plus temporaires.

La nouvelle normalité

Que signifie la « nouvelle normalité » pour les employeurs qui ont déjà dû pivoter, s’ajuster et s’adapter? Cela signifie que pivoter, s’ajuster et s’adapter est la nouvelle normalité. Les employeurs ne peuvent pas mettre fin à la COVID ou aider les employés à mieux s’en sortir s’ils attrapent le virus, mais ils peuvent offrir un milieu de travail qui aide les employés à gérer le stress que cette pandémie entraîne.

« C’est comme la pyramide des besoins de Maslow », indique la Dre Georgia Pomaki, directrice principale, Meilleures pratiques en santé mentale, Invalidité et Vie à Manuvie. « C’est dans le milieu de travail que nous répondons d’abord aux besoins de base en matière de santé et de sécurité. Si ce n’est pas le cas, la confiance et la mobilisation s’en trouvent érodées. »

Voici les éléments que les entreprises devraient considérer :

Régimes d’avantages sociaux

Votre régime d’avantages sociaux offre-t-il une couverture suffisante en matière de santé mentale? La pandémie a énormément affecté notre santé mentale et, depuis deux ans, Manuvie reçoit de plus en plus de demandes de règlement liées à l’anxiété.

Programmes et politiques des RH

  • Créez des politiques qui prévoient un nombre approprié de jours de congé de maladie pour les employés qui ont la COVID ou qui doivent se confiner parce qu’ils ont été en contact avec quelqu’un ayant la COVID.
  • Pour les employés qui travaillent à domicile, pensez de façon créative aux programmes qui aident à maintenir des liens. Assurez-vous que les employés prennent les pauses prévues à leur horaire.
  • Pour les employés qui travaillent au bureau, songez à instaurer des heures échelonnées, plus de pauses et davantage de tâches qui peuvent être accomplies à domicile.
  • Habilitez les gestionnaires à offrir du soutien aux employés. Ont-ils le temps de parler aux membres de leur équipe? Ont-ils les outils et les compétences nécessaires pour le faire?

Équipe de soutien aux employés

La pandémie a touché différents secteurs de différentes façons. Mais il est très important que toutes les entreprises aient des rôles et des responsabilités clairs en matière de soutien aux employés. Donnez à une personne (ou à une équipe) la responsabilité de demander aux employés « comment ça va? ». Les employés doivent se sentir valorisés et soutenus. Et cela doit être fait de manière authentique.

« La façon dont une entreprise répond aux besoins des employés en période de crise est importante à long terme. Elle contribuera à façonner la culture au travail et à définir l’entreprise à l’avenir », a déclaré la Dre Pomaki.

Aménagement en milieu de travail

Après avoir demandé aux employés s’ils vont bien, nous devons être prêts à réagir en fonction de la réponse. C’est là que les politiques et les programmes en milieu de travail entrent en jeu. Cependant, il n’y a pas de solution universelle. Nous devons faire preuve de souplesse, car nous soutenons tant les employés qui travaillent que ceux qui sont en congé.

« Lorsque nous offrons des mesures d’aménagement aux employés qui reviennent d’un congé d’invalidité, non seulement nous rendons le retour au travail possible, réussi et sécuritaire, mais nous mettons aussi en place les éléments de base pour prévenir une rechute et éviter un autre congé », a déclaré la Dre Pomaki.

Une culture de souplesse et de déculpabilisation

Quelles que soient les politiques que les employeurs élaborent, l’outil le plus important est la souplesse. Les employés voient comment leurs collègues sont traités s’ils sont malades ou ont besoin d’aide. « Si nous traitons bien nos employés maintenant, ils seront nos employés les plus loyaux à l’avenir », affirme la Dre Pomaki.

La souplesse quant au moment, à la façon et à l’endroit où les gens travaillent ne peut qu’être avantageuse pour les entreprises. « Nous constaterons une mobilisation accrue, nous fidéliserons les employés qualifiés et établirons une solide relation de confiance, a-t-elle ajouté. Tous ces éléments mèneront à une meilleure culture et à une main-d’œuvre plus solide. »

Liens connexes :